Accueil | Activités | Activités à venir | Montréal en rose

2020/09

Montréal en rose



Montréal en rose est un forum social et un festival culturel qui s'adresse à l'ensemble de la population montréalaise, québécoise et canadienne, qui pourra profiter de la venue de personnes invitées de l'international. 

Ces panélistes et artistes réuni(e)s permettront de faire un grand bilan "cultureS-diversitéS et société". Chacun(e) à leur manière, ils/elles feront le point sur les réalités et les problématiques actuelles vécues par les personnes vulnérabilisées. L'événement Montréal en rose (MER) rassemblera en effet des sympathisant(e)s et des représentant(e)s d'organismes et de regroupements de femmes, des peuples autochtones, des communautés culturelles, des communautés LGBT(QI), ainsi que des personnes vivant avec des limitations fonctionnelles (personnes sourdes, personnes vivant avec un handicap, une déficience intellectuelle) ou avec certains troubles (trouble du spectre de l'autisme, un trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité). Les personnes itinérantes, les petits/jeunes et les aîné(e)s s font aussi partie de la programmation de MER. 

Ce grand bilan sera inter-milieux (c'est-à-dire entre les milieux communautaire et universitaire, entre les palliers municipal et provincial/national, entre les milieux d'affaires et culturel/artistique) et intersectionnel (c'est-à-dire à l'intersection de plusieurs discriminations combinées parfois). Il contribuera non seulement à mieux informer les citoyen(ne)s participant(e)s des bonnes pratiques et des outils locaux de gestion de la diversité urbaine (qui valent d'ailleurs à la Ville de Montréal une solide réputation internationale en tant que ville exemplaire), mais aussi à présenter d'autres outils utilisés à l'international pouvant être implantés et adaptés à Montréal et ailleurs au Québec/Canada, ainsi qu'à mieux comprendre le vécu des un(e)s et des autres pour mieux-vivre ensemble, pour développer le goût des autres quel(le)s qu'ils/elles soient.

Événement riche en diversité culturelle et sociale, humaine et artistique, MER valorise la créativité et promeut les bonnes initiatives, les "bons coups" et les bonnes pratiques adoptées pour le mieux-être de personnes vulnérabilisées ici et là: à Montréal, au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde. 

Pour l'organisation et la réussite de cet événement, notre Centre est allé chercher l'aide et le savoir-faire de personnes spécialisées dans l'événementiel, de professionnel(le)s de l'intervention et de la recherche, de bénévoles expérimenté(e)s de divers horizons, ainsi que le soutien d'élu(e)s partenaires, d'auteur(e)s et d'artistes aussi sensibles à la cause des personnes vulnérabilisées. 

Pour obtenir plus d'informations au sujet de l'événement MER, nous vous invitons à nous suivre sur notre page Facebook.

Le logo de MER sera dévoilé en septembre 2019. Il a été créé par un grand maître du design. Nous sommes très honorés et chanceux de ce lègue très stimulant pour la créativité en général et plus particulièrement pour le milieu du design. 

Si vous souhaitez aussi vous impliquer dans cette belle cause, soutenir le Comité d'organisation avant ou pendant l'événement, vous pouvez le faire en consultant la liste de nos besoins en bénévolat, en offrant un peu de votre temps ou vos services (à distance) afin de nous aider (toute aide est la bienvenue!); cela à partir de notre section Appel à bénévoles.

 

Description détaillée

Montréal en rose est un forum social et culturel international qui aura lieu à Montréal du 7 au 13 septembre 2020.

C’est un forum social au sens où l’événement rassemble des professionnel(le)s de l'intervention, de la recherche et des arts sensibles aux réalités et aux problématiques actuelles des femmes, des peuples autochtones, des communautés culturelles et LGBTQI. Cette semaine est une occasion rare de faire un bilan concerté des recherches et des actions communautaires menées pour le mieux-être de ces communautés et groupes. Elle est l’occasion de les présenter, de les discuter et de les faire avancer, tout en les mettant en dialogue les représentant(e)s panélistes avec d'autres personnes œuvrant à leur manière auprès de ces populations vulnérables : qu'on pense ici aux personnes issues de milieux artistiques et politiques, culturels et académiques.

En tant que festival culturel, Montréal en rose constitue aussi une fenêtre d'ouverture et un tremplin de visibilité et d’exposition artistique pour de talents nouveaux et artistes confirmés, pour mettre de l'avant des idées et des actions sociales méritantes, pour des mises en scène et en spectacle de la diversité humaine des communautés et des groupes représentés. Cet événement d’envergure est enfin l'occasion de déposer à l'Hôtel de Ville la Déclaration de Montréal pour les diversités qui a pour but d’outiller les organismes œuvrant auprès de ces communautés et groupes, ainsi que de sensibiliser la population québécoise, canadienne et extérieure à leurs réalités. Les principes de cette Déclaration sont dégagés à partir de recommandations des panélistes et partenaires institutionnels de l’événement. Signée par ces représentant(e)s, les partenaires officiels, les participant(e)s panélistes et les personnalités publiques invitées, cette Déclaration mettra particulièrement à l’honneur la Ville de Montréal, pour sa gestion solide et exemplaire de la diversité culturelle et sociale. Par sa diffusion dans les arrondissements municipaux et les institutions publiques de la Ville et sa région, cette Déclaration illustre la réputation internationale de Montréal comme métropole culturelle et comme ville intelligente, désireuse et inspiratrice d’un mieux-vivre ensemble.

 

Objectifs et enjeux

Pour contribuer à atteindre ce mieux-vivre ensemble à Montréal, dans les régions du Québec et au Canada, il s’impose de faire un bilan de la situation de ces populations vulnérabilisées, qui vivent des problématiques spécifiques et qui partagent certaines réalités (inégalités, discriminations, violences, etc.). Ce bilan sera concerté (intersectionnel) et participatif (avec elles), pour répondre à l'objectif d'acceptabilité sociale (pour que les communautés et groupes décident pour eux-mêmes). Il importe d’actualiser certaines formations, connaissances théoriques et pratiques, de mieux faire connaître les savoirs expérientiels des intervenant(e)s et responsables de programmes implantés pour améliorer leur situation : on peut penser par exemple aux savoirs (savoir-faire et savoir-être) et outils utilisés par les professionnel(le)s de l’intervention et de la santé, de l’intervention sociale, de l’intervention en santé mentale, en santé publique et en santé communautaire ainsi qu'à l’ensemble des interventions sociales de pointe (pour des publics ciblés). En ce sens, il importe d'actualiser les "bonnes pratiques" (best practices) et les connaissances transmises dans les formations au sujet de ces groupes et communautés, pour un mieux-être collectif et un plus grand respect des un(e)s et des autres dans les milieux de travail, dans les milieux professionnels, dans les milieux communautaires et dans la société en général. 

Sachant que le mandat général de Montréal en rose est d’informer et de sensibiliser, de susciter une prise de conscience collective sur les réalités et les problématiques actuelles des femmes, des peuples autochtones, des communautés culturelles et LGBTQI, à Montréal, au Québec et au Canada, l'événement favorisera la rencontre et l'échange avec d’autres représentant(e)s d'autres pays, afin d'échanger les expériences, les "bons coups", les techniques, les outils, etc.

En tant que forum social et festival culturel, cet événement contribuera à développer l’éducation à la diversité culturelle et sociale (ainsi que de la diversité spirituelle, religieuse, linguistique, genrée, corporelle, sexuelle, etc.), à sensibiliser l'ensemble des participant(e)s aux différences sociale et culturelle, à consolider les dispositifs d’intégration sociale des populations vulnérabilisées, ainsi qu’à outiller les actrices et acteurs, les responsables et décideur(e)s, ainsi que les élu(e)s œuvrant pour leur mieux-être.

 

Organisation et bénévolat

Dans ce projet, on peut toutes et tous se retrouver dans nos valeurs et appuyer une cause (ou plusieurs) qui nous tien(nen)t à cœur. Elles ont déjà rejoint le coeur d'un groupe de bénévoles, ainsi que d'un Comité organisateur. Ils œuvrent présentement au développement de l’équipe d'organisation et de partenariats, ainsi qu'à la tenue d’événements-bénéfice pour faire de la première édition de Montréal en rose une réussite. Dans cet élan, les rencontres organisationnelles de l'événement se font dans un format convivial, en général dans des "5 à 7". Ces rendez-vous permettent aussi aux personnes bénévoles de socialiser autour d'un très beau projet de société!

Le Comité organisateur reflète la diversité au programme de l’événement. Il s’est allié à des intervenant(e)s, des professionnel(le)s et des personnes issues des milieux communautaire, artistique et organisationnel, politique et gouvernemental; à des élu(e)s et à des décideur(e)s politiques; à des personnes issues de groupes de femmes, d'organismes oeuvrant avec les personnes autochtones, les communautés culturelles et LGBTQI. Tout le monde est la/le bienvenu(e) ! ;)           

Le comité organisationnel a présenté des thèmes d’intervention à des organismes communautaires œuvrant auprès de ces groupes et communautés. Une diversité d’activités a été programmée : des panels thématiques de discussion lors de l’événement, une journée communautaire pour les organismes associés à l’événement, des 5 à 7 branchés sur l’actualité artistique, des festivités culturelles et des soirées musicales animées !

 

Pour en savoir plus

Pourquoi Montréal « en rose » ?

Nathalie Petrovsky écrivait dans La Presse le 24/05/2011 : « Montréal voit la vie en rose et… on n’a pas envie de le contredire ». L’événement Montréal en rose se propose justement de contribuer activement à la présentation de réalisation d'objectifs et d'événements faisant rêver et ayant fait "rêver Montréal": entre autres Toponym'Elles (par sa mise en valeur de la contribution de 375 femmes de la métropole pour le 375ème de la ville, 2017); le Sommet des femmes en 2016, suite au Sommet culturel de 2007 (qui visait à inscrire durablement la Ville de Montréal comme métropole culturelle dans le monde). L'événement Montréal en rose contribuera à inscrire Montréal modèle de Ville égalitaire, comme Ville du mieux-vivre ensemble et comme Ville intelligente: une Ville intelligente - qui porte et promeut fièrement ces valeurs - nous apparaît d'autant plus intelligente!

Encourager la ville de Montréal à devenir une meilleure Ville amie des femmes, à faire plus de « place aux femmes » (Nathalie Petrovsky, La Presse, 05/03/2016), à faire advenir Montréal au féminin pour « en finir avec la ville "sexiste"» (François Cardinal, La Presse, 05/03/2016). Appuyer certaines initiatives citoyennes permettant de se réapproprier certains lieux délaissés (par le délabrement urbain), de les rendre plus fréquentables, plus utiles et plus citoyens, est une raison de plus pour mettre Montréal en rose. Cela en invitant également les arrondissements à faire leur part et à emboîter le pas avec cet esprit de ré-embellissement de la Ville. Certain(e)s élu(e)s appuient déjà certaines initiatives, qui pourraient être davantage implantées et adaptées d'un arrondissement à l'autre. Mais pour ce faire, il faut les faire connaître, les présenter et les discuter. Montréal en rose sera cet espace citoyen. La sécurité urbaine contribue aussi à améliorer le sentiment de mieux-vivre ensemble.

L’actualité nous poussant à espérer que Montréal devienne la métropole internationale du mieux-être ensemble, nous souhaitons inscrire ce grand rendez-vous entre culture et société - Montréal en rose - à l’Agenda de la Ville et de la Culture au Québec. En tant que forum social et culturel, Montréal en rose est à la fois un événement rassembleur et fédérateur. D’une part, c'est un événement rassembleur d’artistes et d'élu(e)s politiques, d’auteur(e)s et de personnalités publiques engagées, de chercheur(e)s et d'intervenant(e)s œuvrant auprès de groupes de femmes, de communautés autochtones, des communautés culturelles et LGBTQI. D’autre part, c'est un événement fédérateur puisque l’événement permettra de croiser et d’échanger les savoirs expérientiels et théoriques, de mieux faire connaître les bonnes pratiques, les pratiques encourageantes et initiatives citoyennes. Après l'événement, une retombée significative passera par la diffusion publique et scolaire dans la métropole et les régions du Québec de la Déclaration montréalaise sur la diversité culturelle et sociale. Elle aura été préalablement signée par les participants (associations, fédérations, groupes, élu(e)s) et les personnalités publiques, les élu(e)s et les responsables promouvant et protégeant la dignité de l'ensemble des personnes, en veillant au respect de leurs droits humains fondamentaux.

Montréal étant désormais mieux équipée pour veiller plus tard et pour voir plus loin, vivier unique de talents créateurs, la Ville revêtira ses habits roses le temps d’une semaine d’activités culturelles et sociales riches en diversité ! Signe de vitalité culturelle et des diversités rassemblées, le rose mis de l’avant pour cet événement est un rose unique, proprement montréalais, et une occasion très spéciale pour faire parler plus et autrement de la Ville de Montréal sur la scène internationale. Riche en diversité, le rose montréalais rassemblera les ami(e)s du mieux-vivre ensemble !

Nous ne serions sans penser ici à la diversité des boules roses multiformes et multicolores du Village. Générateur d’aires libres et de zones urbaines propices au lien social, le rose1 séduit les visiteurs et rassemble au cœur de la Ville les personnes fières de l’harmonie des cultures rassemblées à Montréal. Ce toit rose à ciel ouvert nous gardant l’œil ouvert contre les discriminations, les inégalités et les violences faites aux personnes vulnérables, rappelle certains événements marquants qui y ont été célébrés : « La ville en rose » (12-15/11/1992) et la Marche des femmes contre la pauvreté « Du pain et des roses » (26/05-04/06/1995), ainsi que le Sommet des femmes (03-04/03/2016). 

Montréal en rose nous permettra à nouveau de nous rassembler autour de communautés et groupes vulnérabilisés au programme de l’événement. Le rose demeure une couleur que ces populations se sont réappropriées pour mieux vivre et pour améliorer leur situation. Ainsi, du rose contre l’intimidation des jeunes à l’école et sur internet, du rose contre le cancer du sein et pour les droits des femmes, du rose gai contre les violences homophobes et du rose contre les inégalités et les discriminations des femmes et des personnes racisées, nous en avons plus que jamais besoin et nous avons déjà besoin de nous rencontrer, d'échanger et d'apprendre les un(e)s des autres pour mieux-vivre ensemble.

La population sera invitée à afficher ses couleurs et ses valeurs pendant l'événement, à porter si souhaité un accessoire rose pendant cette semaine d’activités, à s’inscrire à l’événement, à participer notamment aux activités des soirées de l'événement, et ainsi à contribuer activement à changer le regard social porté sur les femmes, les communautés autochtones, culturelles et LGBTQI. 

C’est non seulement le passage de l’égalité juridique à l’égalité sociale de ces populations vulnérables que nous encouragerons ainsi, mais nous permettrons aussi de croiser les regards, de partager les cultures et les valeurs et d’améliorer la compréhension et l’attitude sociales face aux différences. Ce qui n’est pas peu dire et faire dans nos sociétés en mal de démocratie et de justice sociales. Montréal en rose contribuera ainsi à favoriser ce passage à l'égalité sociale de tou(te)s et ce dialogue entre la majorité sociale et certains groupes vulnérables. Cela pour mieux-être et mieux-vivre ensemble, pour mieux nous connaître les un(e)s les autres. Pour mieux faire communauté, société et démocratie, il faut surmonter notre terrible ignorance des un(e)s vis-à-vis des autres. D’où cette initiative communautaire, cette innovation sociale et cette entreprise culturelle - fédératrice et rassembleuse - pour un dialogue des cultures et un mieux-vivre ensemble à Montréal, au Québec et au Canada.

 

1. D’une façon générale, le rose revêt une palette aussi large et plurielle que les thématiques et les problématiques qui seront discutées et démystifiées pendant l’événement Montréal en rose. Au-delà des préjugés et des stéréotypes de genre, le rose ne réfère pas qu'à un seul sexe (féminin) et qu’à une seule sexualité (gaie). Pluriel et à l’image de la diversité, le rose ‒ qui n’existe pas dans l’arc-en-ciel ‒ est une création humaine, qui varie selon la quantité de rouge et de blanc qu’on ajoute. Le rouge et le blanc ont aussi leurs forces symboliques et historiques (quand on regarde par exemple les couleurs choisies par un pays dans son drapeau pour le représenter).

Cela dit, la couleur rose (couleur d’une nouvelle planète récemment redécouverte, mais inhabitable) se distingue par différents caractères : porte-bonheur, épanouissement, accueil, association, relation, admiration, gratitude et ‒ c’est encore parfois oublié ‒ amour! :) Faut-il rappeler que voir la vie et son avenir en rose (plutôt qu'en gris ou en noir) prend plus que porter des lunettes roses? Que pour pouvoir mieux-vivre en harmonie avec soi-même et avec les autres, nous pouvons nous aider à mieux-vivre ensemble, à mieux nous connaître pour plus nous respecter?

L'événement MER (Montréal en rose), de ses préparatifs (5 à 7 inclusifs) à ses célébrations d'ouverture (pink dot au Centre-ville de Montréal) à ses célébrations de clôture (dépôt de la Déclaration montréalaise des diversités, à l'Hôtel de Ville de Montréal) contribuera à reconnaître et à célébrer plus officiellement cet idéal montréalais de mieux-être et mieux-vivre ensemble. Puisque notre métropole brille à l'international pour sa gestion exemplaire des diversités, poursuivons et cultivons ce travail quotidien le temps d'un événement sans pareil, en invitant du monde d'ici et d'ailleurs à s'en inspirer.